Ça C’est Vraiment Nous, album hommage a Telephone

telephone-photo

Il y a quelques semaines à peine paraissait l’album Ça C’est Vraiment Nous sur le label Parlophone. Un album hommage à Téléphone. Dans ce disque, il y a beaucoup de choses et toutes ne se valent pas. Morceaux choisis des pistes qui nous ont fait craquer.

ca-c-est-vraiment-nous-telephone-tribute-2

Les albums tribute sont très en vogue depuis quelques années. Après Jean-Jacques Goldman et Renaud, voici que Téléphone, groupe de rock français phare des années 80, a aussi le droit à son hommage, alors que 3 des ses anciens membres sont récemment retrouvés sous la bannière des Insus. Un hommage qui balaie les 5 albums du groupe, dont des reprises de titres peu connus du grand public. Ici, toutes les reprises ne se valent pas. On en a sélectionné quelques-unes qui valent la peine d’y prêter une oreille attentive.

La première piste de la galette est signée Gaétan Roussel qui reprend La Bombe Humaine. Avec son introduction moderne grâce au renfort des percussions, cette version est plus soutenue par la musique que l’originale, un peu plus énergique. Elle est aussi un peu électro, comme Anomalie, la nouvelle chanson de Louise Attaque. Le résultat est très agréable à écouter. On en attendait pas moins de la part de Gaétan Roussel.

On s’attarde aussi sur Fait Divers repris par Olivia Ruiz. Elle a su moderniser ce titre en en livrant une version énergique, très sympa pendant laquelle sa voix sonne un peu comme celle d’Izia.

Ça (C’est Vraiment Toi) version Skip The Use nous a aussi séduit. La musique est très proche de l’originale et la voix de Mat Bastard se confond un peu avec celle de Jean-Louis Aubert tant elle lui ressemble sur ce morceau. C’est d’ailleurs assez troublant. Cette version ne dénature pas l’originale, c’est ce qu’on apprécie même si les lillois y ajoutent un peu de nouveauté grâce à quelques touches électro. C’est la patte Skip The Use.

Le Jour S’est Levé revu par Raphaël fait aussi partie de notre sélection. La présence de Raphaël sur cet album est logique, lui qui avait déjà partagé le duo Sur La Route avec Jean-Louis Aubert il y a quelques années. Dès le début, le titre est assez méconnaissable. D’ailleurs, il sonne comme du 100 % Raphaël. On a l’impression qu’il pourrait figurer sur Somnambule, son dernier album, tellement il se l’est approprié. La version de Raphaël est très acoustique avec la forte présence de la guitare, mais aussi de ses petites vocalises reconnaissables de très loin dont il a le secret, comme dans son titre Caravane.

Un Autre Monde réinterprété par Superbus a aussi retenu notre attention. Le groupe livre un titre avec un apport musical moderne dès le début, car il est notamment aller chercher des sonorités 80’s et new wave. Superbus a carrément dépoussiéré la chanson. La voix de Jenn Ayache s’y trouve un peu autotunée mais reste fidèle à elle-même. La musique a tellement évolué qu’après le début elle n’est reconnaissable, mais ce n’est pas grave.

Enfin, Anna reprise par Tété sera notre dernier coup de cœur sur cet album. La version de Tété est un peu plus douce, plus acoustique que l’originale. Grâce à sa voix suave, il donne une dimension blues, jazzy, intéressante à ce titre. Tété lui procure une nouvelle dimension artistique. Et c’est bien là ce qu’on attend d’une reprise sur un album tribute.

Chronique : Laura Bruneau

Posted on by Laura Bruneau in Album de la semaine, chanson française, rock

2 Reponses pour Ça C’est Vraiment Nous, album hommage a Telephone

  1. Pingback: :: photos et critiques de concert sur rocknconcert.com

  2. Pingback: :: photos et critiques de concert sur rocknconcert.com

Repondre