Morcheeba : Big Calm avant la tempete

morcheeba 001

Morcheeba @ Le Trianon Paris, le 9 juillet 2013

Seulement deux ans après leur concert, Morcheeba ont fait salle comble dans la belle salle du Trianon à Paris. La voix jazzy de Skye Edwards a envouté le public sur fond de leurs plus gros titres comptant parmi eux The Sea, Friction et Blindfold, tous tirés de l’album Big Calm qui a fait percer le groupe. Dans un mélange triphop et de pop psyché, Morcheeba ont laissé le sourire au public après 90 minutes de show. Pour ceux qui auraient loupé ce concert, pas d’inquiétude, Morcheeba est de retour à l’Olympia le 7 novembre à l’occasion de la sortie du nouvel album.
morcheeba paris concert trianon

Les six musiciens montent sur scène une petite musique d’intro avant de laisser résonner les premières notes de The Sea sous des éclairages bleus. Un joyau du groupe qui emporte le public quelques années en arrière à l’époque de sa sortie en 1998. La chanteuse Skye Edwards arrive la dernière avec une tenue crée par ses propres soins et brillante de mille feux. Au vu des sourires que se jettent les musiciens entre eux, ils semblent être heureux d’être sur scène ensemble.

morcheeba paris concert trianon photo

Le public applaudit le groupe chaudement, pas étonnant avec la chaleur de salle du Trianon en cette belle soirée du mois de juillet. Morcheeba poursuite avec Friction. La fosse vibre littéralement aux sons de ce titre au rythme reggae. La section rythmique est particulièrement soignée. Le refrain entraînant de Otherwise est repris par les fans.

morcheeba concert

Ross Godfrey poursuit en annonçant le très psyché Never An Easy Way tiré de leur premier album Who Can You Trust ? paru en 1996. Vers la fin du titre, Ross délivre un magnifique solo planant. Morcheeba présente en exclusivité un des nouveaux titres, ID, qui paraîtra en octobre prochain.  Le public applaudit quand Morcheeba démarre sur Part Of The Process, un autre titre issu de leur classique Big Calm.

morcheeba

Skye Edwards se montre très souriante et rit entre les morceaux. Essayant de s’exprimer en français, elle dit « je suis chaude » ….pour décrire la température élevée dans la salle. Morcheeba poursuivent avec une reprise émouvante de  Coming Into Los Angeles de Arlo Guthrie. Les groupe ralentit le rythme avec Slowdown et Crimson, sur lequel Ross Godfrey dépose avec finesse un solo dont il a la recette.

morcheeba concert 05

Skye remarque le jeune âge de certains spectateurs dans la foule. L’un deux dans le premier rang lui répond qu’il a 18 ans, le même âge que son fils. Morcheeba jouent un autre titre de leur premier album, Trigger And Hippie, qui comme le dit un voisin dans la fosse « déchire ». Mais c’est surtout Blindfold qui gagne à l’applaudimètre. Assurément l’un de leurs meilleurs titres.

morcheeba concert paris

L’heure des rappels sonne déjà. En attendant l’arrivée du batteur Martin, Sky prend spontanément place derrière la batterie pour improviser. Une véritable musicienne ! La soirée finit en beauté après 90 minutes de show (seulement….) avec le joyeux Rome Wasn’t Built In A Day, ainsi que deux nouveaux morceaux Face Of Danger et I’ll Fall Appart.

morcheeba photo

Chronique par Thorsten Wollek

Photos concert Morcheeba @ Le Trianon Paris, le 9 juillet 2013

Posted on by Thorsten in en concert, rock/pop

2 Reponses pour Morcheeba : Big Calm avant la tempete

  1. Pingback: Morcheeba, La Trianon, Paris, France | jon barker

  2. Pingback: MORCHEEBA de retour a l'Olympia : nostalgie et nauveautes

Repondre