The Grand Illusion

Brit Floyd @ Casino de Paris 27 novembre 2012

Les tribute bands rendant hommage à Pink Floyd sont régulièrement de passage à Paris.  Pour ne citer que les deux plus importants, Australian Pink Floyd et Brit Floyd, ces formations font salle comble à chacun de leur passage (rappelons nous le concert d’Australian Pink Floyd au Zénith en début d’année)

Donc quelle différence entre ces deux tribute bands ? Pratiquement aucune, à part que la setlist diffère un peu. Brit Floyd a interprète une face complète de The Wall pour terminer le concert sur Comfortably Numb, dont le solo marquera à jamais l’histoire du rock. Il est d’ailleurs drôle de constater que les deux membres principaux de Brit Floyd ont tous deux débuté au sein d’APF ! Crée  il y a seulement 2 ans par l’ex-APFS Damian Darlington, Brit Floyd a rapidement su s’élever au même rang que son concurrent, et ce également à un niveau international.

Brit Floyd réinterprète au détail près les morceaux de Pink Floyd qui s’étendent du premier single See Emily Play (1967) à Division Bell (1994), dont est tiré le magnifique High Hopes. Damian Darlington (basse) endorse le rôle de Roger Waters et Ian Cattell (guitare) celui de David Gimour, tant au niveau des instruments utilisés que par les voix, qui ressemblent à celles de leurs héros.

S’agissant du Casino de Paris, qui es plutôt intimiste, Brit Floyd a réussi a créer un show avec un jeux de lumières impressionnant et des projections montrant tour à tour des images des membres de Pink Floyd, des images de synthèse et des clips. L’un des moments forts de la soirée fut le morceau Echoes, interprété dans son intégralité avec pas moins de 20mn.

Après 2h40 de musique, le public repart content. Nous nous rendons finalement compte de l’âge moyen assez élevé du public. Dommage pour les plus jeunes, qui ratent véritablement quelque chose ! On espère revoir Brit Floyd dans une salles comme le Zénith de Paris, ce qui lui permettra de déployer l’ensemble de ses moyens visuels.

 

Posted on by Thorsten in en concert, pop, rock, rock/pop

The Grand Illusion

  1. Pingback: Brit Floyd @ Palais des Congrès Paris 2014 photos chronique

Repondre