Robert Cray et ses acolytes ont mis le blues

http://www.photoparanoid.org

Robert Cray @ La Cigale, Paris le 21 mai 2014

C’est pour fêter son quarante ans de carrière que The Robert Cray Band a donné un show musical de grande qualité le 21 mai à la Cigale. Le groupe était déjà venus en février 2013 au New Morning et au Trabendo et il nous fait l’honneur de revenir  cette année. Robert Cray à joué plusieurs morceaux de son nouvel album New Soul, sorti en mars de cette année.

La soirée était sous l’égide du blues et de la bonne musique en débutant avec Fränk, avec un tréma sur le A comme les suédois mais il n’est pas suédois, qui a assuré la première partie. Il a donné la chair de poule au public avec plusieurs de ses chansons dont une reprise de Mickael Jackson Make Me Feel. Les spectateurs étaient très réceptifs et l’ont applaudi vraiment très fort.

http://www.photoparanoid.org

Robert Cray et ses acolytes sont arrivés sur scène sous les applaudissements d’un public de tout âge. I Guess I’ll Never Know de leur dernier album In My Soul nous a plongé dans le blues d’une soirée de qualité. Right Next Door est acclamée. Le public connaisseur applaudit les solos de guitares. Puis au milieu de la chanson, la musique va decrescendo. C’est magique, on entend les doigts du public claqués au rythme de la musique et les sons se mélanger jusqu’à ce que la musique s’éteigne totalement. Après un silence très court, des applaudissements éclatent dans la salle.

http://www.photoparanoid.org

The Robert Cray Band jouera ensuite Hold On aussi extrait de leur dernier album. Puis le bluesman introduira You Move Me en disant que nous pouvons danser sur cette chanson. Ce dernier change de guitare après chaque chanson. Pendant Nobod’ys Fault but Mine, il a l’air d’avoir une conversation avec la musique, une conversation qu’il partage avec nous.

http://www.photoparanoid.org

Avant d’entamer Worry, il va plaisanter sur la chaleur : il lui semble que c’est l’été tellement il fait chaud. Il ajoute que c’est bien ça va lui faire perdre du poids. Le guitariste  est tellement dans la musique qu’on a l’impression qu’il souffre avec elle, ça ne l’empêchera pas de présenter les musiciens de talent qui l’accompagnent : Richard Cousins à la basse, Tony Braunagle à la batterie et Jim Pugh au piano.

http://www.photoparanoid.org

Si vous, vous souffriez du blues le 21 mai car le temps était à la pluie, à la Cigale nous avions le blues aussi et c’était bon.

Chronique : Béatrice Le leu

Posted on by Thorsten in en concert

Robert Cray et ses acolytes ont mis le blues

  1. Prise2notes

    C’est l’écoute du dernier album de Robert Cray, In my soul, qui m’a décidé à venir le voir à La Cigale. Très bonne ambiance qui poussera le groupe à remonter sur scène pour un deuxième rappel. Triomphe made in la Cigale pour les 40 ans de carrière d’un excellent bluesman.

Repondre

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience d’utilisateur et vous offrir des contenus personnalisés.