Les Misérables dans une version concert inedite

Le monumental chef d’œuvre Les Misérables a posé ses valises pendant trois jours au Palais des Congrès de Paris avant de partir en tournée (voir les dates plus bas). Adaptée du roman de Victor Hugo par le tandem Claude-Michel Schönberg et Alain Boublil en 1980, l’œuvre se voit réinterprétée sous forme de concert avec un orchestre symphonique et pas moins de 30 chanteurs lyriques. Sous de magnifiques éclairages, le spectacle fait l’impasse sur les décors que présentent habituellement une comédie musicale. Il s’agit-là d’un concert. Tout de même vêtus de costumes reproduisant l’ambiance de l’époque, les chanteurs prennent place à tour de rôle sur le devant de la scène.

Inspiré du concert donné en 1995 au Royal Albert Hall à l’occasion du 10ème Anniversaire de la comédie musicale, le spectacle démarre par une introduction parlée de Christian Décamps, leader du groupe mythique Ange, dans le rôle de Victor Hugo. Seul devant ces tables vide ; J’avais rêvé ; Comme un homme ; Final : c’est pour demain ; et Maitre Thénardier, pour ne citer que ces morceaux-là, démontrent que l’émotion opère toujours. Et les longues acclamations du public à la fin du spectacle le prouvent une nouvelle fois. L’œuvre est intemporelle et a, une fois de plus, conquis le public. Pour le producteur Philippe Barreau, c’est un rêve qui se réalise : ressusciter la magie des Misérables en français, là ou tout a commencé, à Paris,  il y a 35 ans, après avoir fait le tour du monde. A voir d’urgence !

Zenith De Toulouse le 7 mars / Zénith Sud le 9 mars / Le Dôme de Marseille le 10 mars / Halle Tony-Garnier le 11 mars / Zénith Strasbourg Europe le 12 mars / Zénith de Dijon le 14 mars / Galaxie (Amnéville) le 15 mars / Zénith de Nancy le 16 mars / ZENITH ROUEN le 17 mars / Zénith de Caen le 18 mars / Zénith de Lille le 19 mars

Chronique : Thorsten Wollek

Posted on by Thorsten in Non classé

Repondre