Degreed : Dead But Not Forgotten (2015)

degreed_Dead But Not Forgotten

Cela fait déjà plusieurs mois que nous tenions à vous parler d’un groupe de rock mélodique du nom de Degreed qui tourne très régulièrement sur nos platines. Le groupe a sorti l’année dernière son troisième album Dead But Not Forgotten et ne cesse depuis de multiplier d’excellentes critiques. D’origine suédoise, comme de nombreuses autres formations dont H.E.A.T, WET, Eclipse et Work Of Art, nous avons une nouvelle fois eu un véritable coup de cœur, tout comme c’était déjà le cas pour leurs deux précédents opus.

Formé en 2005 (!), Degreed sort son premier album Life, Love, Loss en 2010 et poursuit sa lancée en 2013 avec We Don’t Belong. De nouveau, Degreed nous offre un savant mélange de Westcoast/Aor, Rock et de Hard-Rock mélodique et enchaîne sur Dead But Not Forgotten 14 titres accrocheurs et énergiques (The Scam, Face The Fact, notre favori Madness et le mélancolique Drama, pour ne citer qu’eux). Shame On Me résume à lui seul Degreed : potentiel tube alternant des passages softs et plus heavy, un refrain accrocheur, un puissant solo de guitare.

Plus direct et rock que le précédent album, Dead But Not Forgotten favorise les titres de type mid-tempo très mélodieux en y incorporant à divers endroits des influences de type metal et de rock progressif dont, entre autres, Dream Theater. Alors que le groupe a auto-produit l’album, ce dernier jouit d’un excellent son. Aussi, le talent de Mikael Jansson (claviers) et de Daniel Johansson (guitare), ainsi que la voix de Robin Ericsson font partie intégrante de leur style. Ce dernier a été finaliste de l’émission Swedish Idol à laquelle a également participé Erik Grönwal, leader du groupe H.E.A.T.

Alors même que ce dernier album est un brin en dessous de la qualité du précédent opus We Don’t Belong et qu’il s’essouffle quelque peu sur la fin, il n’est pas trop tard pour faire de Dead But Not Forgotten votre bande son pour cet été. Degreed a tout pour plaire aux fans de rock mélodique, hard rock, AOR mais aussi à tous les adeptes de bonne musique.

Degreed est en train d’amener le genre du rock mélodique dans une nouvelle ère, alors que de nombreuses autres formations de rock mélodique restent encore trop attachées au style des années 80. Nous venons d’apprendre que le groupe travaillait actuellement à de nouveaux morceaux. Nous reparlerons donc de ce groupe sous peu !

Chronique : Thorsten Wollek

Posted on by Thorsten in Album de la semaine

Degreed : Dead But Not Forgotten (2015)

  1. Pingback: :: photos et critiques de concert sur rocknconcert.com

Repondre