Last Train a La Fleche d’Or : Baby rockers version 2015 !

last train 02

Les Last Train ont démarré leur tournée française début avril et font halte ce soir à la Flèche d’Or dans le cadre de la soirée DAY 1 qui permet à de jeunes groupes de s’exprimer sur une scène parisienne.

last train 10

Les premiers à monter sur scène sont Aloha Orchestra, qui distille une pop très agréable. Stal prend la suite ; le public se sent un peu moins concerné, d’autant qu’il fait une chaleur de gueux dans l’ancienne gare de la petite ceinture, ce qui a tendance à pousser le public vers le fumoir à l’extérieur. Le public est assez jeune ; il est venu pour découvrir le groupe présenté comme la relève du rock français.

L’entrée sur scène de Last Train se fait sur un thème à la Il était une fois dans l’ouest. Ils sont tout de noir vêtus ; le chanteur est sanglé dans un blouson en cuir souple fermé jusqu’au cou ; le visage du guitariste est entouré par la capuche de son hoodie. Il est indéniable que leur look est savamment étudié et les premiers morceaux démontrent que l’univers du rock n’a pas de secrets pour eux et qu’ils connaissent leurs classiques sur le bout des doigts.

last train 07

La voix éraillée du chanteur fait mouche, les chansons rock teintées de blues tiennent la route, le batteur au nom illustre (son nom de famille est Bashung !) frappe dur, le bassiste tricote, le guitariste se trémousse sur sa Danelectro, comme traversé de spasmes… On voit bien qu’ils se sentent à l’aise sur scène, comme en témoigne la longue liste des concerts écumés sur les scènes européennes depuis leur formation en 2011 ! Le son est compact, les chansons s’enchainent, notamment les singles Cold Fever et Fire ainsi que le morceau Leaving You Now dont le vidéoclip est sorti mi-mars et qui figurera sur le 1er album prévu à la rentrée 2015.

last train 11

Le public est conquis et aucunement surpris de constater que Francis Zégut, légende vivante du rock à la radio, mitraille le groupe depuis la fosse à l’aide d’un objectif surpuissant. Fidèle à leur (jeune) réputation, les Last Train terminent leur set dans une acmé rock’n’rollienne très inspirée de leurs illustres ainés. Bonne prestation, les jeunes alsaciens doivent continuer à creuser leur sillon et écrire quelques morceaux qui les imposeront définitivement dans la tradition française des groupes de rock de province !

last train 03

N’hésitez pas à aller les encourager : ils assurent entre autre la 1ère partie de Black Rebel Motorcycle Club début juillet dans le cadre du festival Musiques en Stock.

Chronique : Stéphane Toutlouyan / Photos : Michela Cuccagna (http://www.popuptale.com/)

Photos concert Last Train:

Posted on by Romain Hemelka in alternatif, en concert, rock

Repondre