W.E.T : One Live – In Stockholm

cover_WET

W.E.T : One Live – In Stockholm (2014)

W.E.T. est actuellement l’un des meilleurs groupes récents de (hard)-rock mélodique, signés par le label italien Frontiers. Le nom du groupe est composé d’acronymes qui signifient : Work Of Art, Eclipse et Talisman, groupes respectifs de Erik Martensson, Magnus Henriksson et Jeff Scott Soto, frontman du groupe. Sorte de super-group, W.E.T. est en passe de devenir plus que ça et de former un groupe à part entière. Avec seulement deux albums studio à son actif, W.E.T a pris le risque de publier son premier live.

Live In Stockholm a été enregistré à l’occasion du lancement de leur deuxième album Rise Up. Ainsi, le public découvrait bon nombre de titres ce soir-là . Erik Martensson est non seulement un véritable guitar-hero, mais assure également magnifiquement les chœurs. On peut dire qu’il se lâche littéralement à la guitare, rappelant à certains moments des guitaristes metal comme John Sykes ou encore Joe Satriani, notamment sur Broken Wings. Aussi, dès le premier morceau, on remarque le soin accordé au son, qui donne véritablement l’impression d’assister au concert, notamment grâce au son de la batterie et aux coups de grosse caisse.

 

A l’écoute de cet album, on constate que W.E.T est un moulin à tubes, en en balançant plusieurs d’affilée, parmi eux Brothers In Arms, One Love, Invicible, Shot et Come Down Like Rain, dont le refrain est repris par le public pendant un break. Ils valent déjà à eux seuls l’écoute de ce live. De plus, à l’écoute des albums studio, il ressort clairement que les versions sur cet album sont largement supérieures. W.E.T démontre ainsi qu’il prend toute son ampleur sur scène. Sans oublier qu’il nous offre également des titres issus des formations respectives de chacun, soit Bleed & Scream (Eclipse), The Great Fall (Work Of Art), sur lequel apparaît le chanteur du groupe Lars Säfsund, ainsi que deux morceaux de Talisman.

Nous espérons donc que le groupe nous rendra visite cette année. En attendant, ce live n’est pas prêt à quitter ma platine. En bonus, l’album est accompagné de deux morceaux inédits ainsi qu’un DVD, dévoilant l’intégralité du concert en images, ce qui justifie encore davantage son achat. En un mot, un live hyper efficace, mélangeant ballades et titres plus agressifs qui ont en commun de rester ancrés dans votre tête dès la première écoute. Il est certain que W.E.T n’a pas encore dit son dernier mot.

Chronique : Thorsten Wollek

 

 

Posted on by Thorsten in Album de la semaine

Repondre