Le Magicien d’Oz au Palais des Congres

DSC_2830

Rocknconcert.com a vu pour vous : Le Magicien d’Oz au Palais des Congrès jusqu’au 28 décembre 2014

Paris n’a jamais été réputé pour les comédies musicales au même rang que New York (Broadway) et Londres (West End). Normal me direz-vous, étant donné nous n’en produisions qu’à de rares moments. Mais depuis quelque temps, nous voyons émerger des spectacles d’envergure dans notre capitale, dont actuellement Le Bal des Vampires à Mogador, Un Américain à Paris au Théâtre de Chatelet et…. Le Magicien d’Oz au Palais des Congrès. Présentant des spectacles du même calibre que ceux montés à New York ou à Londres, Paris n’a plus à rougir.

DSC_2851

Crée à Londres en 2011 par Andrew Lloyd Weber, qui est à l’origine des plus grands succès (Fantôme de l’Opéra, Cats ou encore Jesus Christ Superstar), Le Magicien d’Oz pose ses valises au Palais des Congrès pendant 8 jours. Présenté pour la première fois en langue française, ce spectacle a tous les ingrédients pour convaincre grands et petits. Rendu célèbre grâce au film avec Judy Garland et a sa chanson éponyme « Somewhere Over The Rainbow » (chanté en anglais pendant le spectacle pour garder toute la magie du morceau), Le Magicien d’Oz a bercé l’enfance de la plupart d’entre nous. Il s’agit de l’un des plus grands titres de tous les temps, repris d’ailleurs plus récemment par Eric Clapton et Jeff Beck. Nous avons donc pu apercevoir de nombreux spectateurs non accompagnés de leur progéniture pour vivre plus tranquillement ce retour en enfance.

DSC_3007

Grâce à la magie déployée par la qualité des décors, des effets et de la performance des acteurs, le spectacle nous emporte loin dans son tourbillon. La production se sert des dernières innovations technologiques en terme d’effets spéciaux, entre autres au moment de la fameuse tornade emportant Dorothy. Malgré quelques longueurs et des dialogues un peu enfantins au cours de la première partie au moment où Dorothy part à la rencontre de ses futurs amis, la deuxième partie se montre plus énergique et nous emporte dans la folie du pays du Magicien d’Oz.  Comme cela fut annoncé, Natasha St-Pierre, méconnaissable sous les maquillages, interprète la méchante sorcière. Nous avons pour seul regret de ne pas pu l’entendre chanter plus. Clou du spectacle, la performance de Toto, le chien qui accompagne Dorothy tout au long du spectacle, qui a eu droit à une grosse vague d’applaudissements. Paris voit dorénavant les choses en grand et met la barre très haute aux comédies musicales à venir. Un très beau spectacle a quelques jours du nouvel an !

DSC_3045

Chronique : Thorsten Wollek

Posted on by Thorsten in en concert

Repondre

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience d’utilisateur et vous offrir des contenus personnalisés.