Foster The People : mini concert pour nouvel album

Foster The People photo

Mercredi 29 janvier, Foster The People étaient les têtes d’affiche de la soirée Creative Live Session au Palais de Tokyo, organisée par Sony Music, Virgin Radio et XPeria. Le groupe américain a offert aux VIP et gagnants de divers concours un petit aperçu de leur nouvel album, Supermodel, qui sortira le 14 mars prochain sur le label Columbia.

Ah les soirées organisées par des grandes marques ! Il y a les gens qui viennent pour la musique, et il y a les autres. La salle de concert le Yoyo du Palais de Tokyo se remplissait peu à peu, au fur à mesure de la soirée, en attendant le groupe californien Foster The People. Trois groupes et artistes ont défilé et chanté quelques titres avant le passage attendu des américains. Le groupe versaillais Saint Michel et les britanniques Chlöe Howl et Tom Odell ont offert des prestations plutôt séduisantes à une partie du public, l’autre moitié ne prêtant alors aucune attention.

Foster The People

Au tour des Foster The People d’assurer un mini concert. Il est un peu plus de 22H lorsque Mark Foster et « The People » montent sur scène. Le groupe de rock indé entre tout de suite dans le vif du sujet en entamant Don’t Stop (Color on the Walls), l’un des temps forts de leur premier album Torches (2011). C’est une version plus rock qui se détache de la version album, et cela n’est pas pour nous déplaire. Foster, guitare à la main, parait bien sérieux.

Un Mark Foster qui lâchera un « bonsoir » juste avant de se poser au clavier pour entonner Life On The Nickel et aller tutoyer les aigüs. Le leadsinger est beaucoup moins entrainant que lors du festival Rock En Seine de 2012, où le groupe avait fait forte impression. Moins entrainants les trois nouveaux titres présentés au public ce soir-là, deux à la guitare sèche qui nous touchent assez peu, et le premier single de l’album Supermodel, Coming of Age, qui, bien que plus dansant, ne semble pas atteindre le niveau des compositions de Torches.

Heureusement que les californiens ont encore quelques munitions. Pumped Up Kicks et Houdini seront les titres que redonneront un peu de couleur et d’ambiance dans la salle où certains sautillent et d’autres lâchent quelques pas de danse. Sept titres et puis s’en vont, sous les applaudissements timides de la foule.

Torches nous avait enflammé, Supermodel pourrait bien nous calmer. En attendant d’écouter le nouvel album de Foster The People, le fameux second album, on retiendra surtout les versions arrangées très agréables des morceaux du premier.

Chronique : Romain Hemelka – Photos : Clara Delbergue (voir article sur son blog Claradelle Le Blog)

Posted on by Thorsten in en concert, Non classé, rock, rock/pop

Foster The People : mini concert pour nouvel album

  1. Pingback: Foster The People ou l’art des refrains imparables à La Gaîté Lyrique

Repondre