Coldplay, comme a la maison au Casino de Paris

ColdplayCasinodeParis-22

Après avoir rempli le Stade de France en septembre 2012, Coldplay a offert à ses fans un show exceptionnel dans la petite salle du Casino de Paris. Mise en scène impeccable, écran géant, lumières, confettis tout y était ! 2 000 veinards ont pu profiter d’un concert énergique dans une ambiance folle. Un concert de Coldplay au Casino de Paris, c’est un peu comme s’ils venaient animer une fête dans votre salon !

ColdplayCasinodeParis-29

Coldplay est venu présenter son 6ème album, Ghost Stories, sorti il y a tout juste une semaine (et déjà vendu à plus de 50 000 exemplaires en France). La phase de teasing a été rondement menée avec l’annonce de seulement 6 concerts à travers le monde dans des salles à taille humaine, de rares mais efficaces passages télé (dont le mémorable Grand Journal de Canal Plus qui fit pleurer Maïtena Biraben). Il en fallait de la chance et de la persévérance pour assister à ce show ! Les 2 000 places ont été vendues en une minute, les billets étaient à retirer le jour du concert à une heure précise et l’attente a été longue pour certains fans (arrivés le matin même au Casino de Paris). C’est donc logiquement que dès, l’ouverture des portes, ils courent et se pressent devant la scène !

ColdplayCasinodeParis-07

Lorsque Coldplay arrive sur scène, on sent un frisson parcourir la salle (on voit même quelques larmes couler). Le show débute en douceur avec Always in my head, morceau d’ouverture de Ghost Stories. Le public entre alors en transe et n’en sortira plus. Le groupe poursuit avec une version survitaminée de Charlie Brown qui fera sautiller toute la salle.

ColdplayCasinodeParis-11

La scène est très joliment décorée avec, à chaque coin, un arbre et des centaines d’étoiles virevoltant au-dessus de la scène qui reflètent les lumières et les lasers. Un écran en fond de scène diffuse en direct les images des musiciens. La mise en scène est superbe, digne d’un stade. On n’a jamais vu un tel show au Casino de Paris !

De nombreuses chansons sont reprises par le public qui ne boude pas son plaisir à chanter et accompagner Chris Martin dans ses ‘ahahah’ et ‘ouhouhouh’ que l’on aime tant. Paradise et Viva La Vida sont bien-sûr, des incontournables dans ce grand moment de partage.

ColdplayCasinodeParis-13

Le sourire ne quitte pas le visage de Chris Martin et de ses acolytes. Tous s’en donnent à cœur joie. Coldplay c’est, au final, une bande de potes qui font de la musique ensemble ! C’est exactement ce que l’on ressent à les voir s’éclater de la sorte sur scène. Bien-sûr, c’est Chris Martin qui donne le ‘la’. Il échange avec le public, nous remercie en français de nombreuses fois. Et quand il nous dit que nous sommes un public fantastique et le meilleur de cette tournée, on n’a qu’une envie, celle de le croire !

ColdplayCasinodeParis-31

Pendant une grosse heure, Coldplay alterne les morceaux de son derniers albums et ses chansons cultes. Le groupe jouera Ghost Stories quasiment dans son intégralité. Il est étonnant de voir que, seulement 10 jours après sa sortie, le public connaît déjà les chansons sur le bout des doigts ! Certains morceaux sont clairement composés pour la scène, comme Ink et Midnight (qui sera accompagnée d’une harpe laser, superbe !!). Coldplay s’éclate et nous offre une version hyper punchy de God put a smile upon your face. L’énergie est telle que Chris Martin balance sa guitare à la fin de la chanson !

Le show se poursuit avec Sky Full of Star et sa pluie de confettis. Le Casino de Paris est debout, saute, chante, crie. Mais tout a un fin et le concert se termine entre douceur et énergie avec l’inévitable Fix You.

ColdplayCasinodeParis-25

Une chance donc que d’avoir assisté à cette fête sur une petite scène, loin du gigantisme des autres salles auxquelles Coldplay est habitué. Petite scène ou stade, rien ne résiste à Coldplay. Ils connaissent leur public et savent ce qu’il attend. Un seul regret peut-être, celui de ne pas avoir joué la carte de l’intimiste à fond en intégrant quelques morceaux que l’on a moins l’habitude d’entendre sur scène.

Photos concert :

(Texte : A. Chirouze / Photos : Manu Wino)

Posted on by Carsten in en concert, pop, rock

Repondre