The Blues is alive

Robert Cray 01

The Robert Cray Band @ Trabendo Paris 28 fevrier 2013

Au lendemain d’un concert qui affichait complet au new Morning, Robert Cray a fait une halte au Trabendo, tout proche du Zénith de Paris. D’une grande générosité sur scène, Robert Cray est un passage obligé pour tout fan de blues. Il a eu beaucoup de succès dans les années 80 avec ses albums Strong Persuader (1986) et Don’t Be Afraid Of The Dark (1988). A près de 60 ans, Robert Cray ne fait pas son âge. Et quelle voix !

The Robert Cray Band

Conscient que de nombreux fans assisteraient aux deux concerts, Robert Cray a composé des setlists différentes, en ne jouant que les titres vraiment indispensables les deux soirs de suite. Avec une setlist très variée qui valorise les années 80/90, Robert Cray interprète cinq morceaux tirés de son nouvel album Nothin but Love, dont les très bons Worry et Won’t Be Coming Home. Sous forme de quatuor, Robert Cray est accompagné de Jim Pugh (claviers) qui a droit à plusieurs solos fortement applaudis par le public.

Robert Cray

En début de concert, Robert Cray trouve qu’il fait un peu froid sur scène, ce qui changera dès les premiers morceaux. Le public se réveille quand résonnent les premières notes de Right Next Door, qui semble particulièrement apprécié et est tiré de son album Strong Persuader. Robert Cray annonce un morceau funky, le super Poor Johnny, plus reggae d’ailleurs et qui marque l’un des moments forts de la soirée.

Robert Cray 02

Le concert culmine et se termine avec  le beau mélancolique Time Makes Two avec un solo d’anthologie. Très cool sur scène, Robert Cray blague un peu avec le public entre les chansons. Le son et les lumières sont parfaits. Après 1h40 de show, on se dit que le temps passe bien trop vite en compagnie de Robert Cray. Et à en croire le sourire sur le visage du groupe, ils semblent avoir apprécié autant que nous.

Robert Cray photo

 

Selection Robert Cray sur Amazon:

 

Photos The Robert Cray Band @ Trabendo Paris 28 fevrier 2013

Posted on by Thorsten in en concert, funk/pop, rock

Repondre