Flying Colors : Live In Europe

photo CC

Flying Colors : Live In Europe (2013)

Ces dernières années, les supergroups sont revenus à la mode. Parmi les plus connus, Black Country Communion, Chickenfoot, The Winery Dogs et Transatlantic. Le batteur Mike Portnoy est devenu particulièrement volatile depuis son départ de Dream Theater. En parallèle de sa participation à The Winery Dogs et Transatlantic, il est entouré cette fois-ci de Steve Morse, Dave LaRue, Casey McPherson et Neal Morse pour former les Flying Colors.

Suite à la sortie de son premier album, Flying Colors a fait quelques dates européennes en 2012. Live In Europe, enregistré à Tilburg en Hollande, en est un témoignage plus que réussi. Outre l’intégralité de son excellent premier album, ce live est entrecoupé de morceaux provenant des groupes respectifs de chacun. On a donc droit à un morceau de Spock’s Beard, Dream Theater et Dixie Dregs. Flying Colors offre donc un mélange de prouesses plus techniques (Odyssey de Dixie Dregs) et de morceaux au potentiel radiophonique (The Storm, Kayla, Blue Ocean). Les titres sont très variés et accrocheurs, ce qui permet une première écoute facile sans avoir besoin de connaître les nouveaux morceaux au préalable. Étant en compagnie de l’un des meilleurs batteurs dans l’univers du prog, il est agréable de constater que Mike Portnoy laisse la place à ses compères. C’est uniquement sur la fin de Shoulda Coulda Woulda qu’il se lâche vraiment un court instant. Discret sur scène, Steve Morse n’en impressionne pas moins, et ce surtout lors de ses solos aériens.

Live in Europe contient également de magnifiques balades, parmi lesquelles Can’t Find A Way, reprise du groupe de Casey McPherson Endochine. Le plus pop Love Is What I’m Waiting For rappelle un peu les Beatles, The Storm s’inspire d’une rythmique qui évoque U2 et Coldplay. Mais l’un des moments forts reste la reprise de Leonard Cohen Hallelujah, chantée seule par Casey McPherson. Frissons garantis ! Flying Colors présente un bref aperçu de Dream Theater (Repentance) et de Spock’s Beard (June), les ex-groupes des deux compères Mike Portnoy et Neal Morse, qui œuvrent également ensemble au sein de Transatlantic. Très souvent, hélas, ces projets ne survivent pas au delà du premier album. Espérons donc qu’après le succès de ce projet, Flying Colors décide d’enregistrer un deuxième album. Live In Europe est également disponible en version DVD, accompagné d’un documentaire.

Chronique : Thorsten Wollek

Posted on by Thorsten in Album de la semaine

Repondre