Fergie Frederiksen : Any Given Moment

album de la semaine

Fergie Frederiksen : Any Given Moment (Frontiers Records)

Avec un seul album à son actif au sein de Toto sur Isolation (1984), Fergie Frederiksen a participé à de nombreux projets (Mecca, LeRoux, Frederiksen/Denander…) et poursuit depuis 1999 une carrière solo. Il est incontestablement l’une des plus belles voix dans le style du rock FM/AOR.

Particulièrement bien reçu par les critiques avec son précédent effort solo Happiness Is The Road (2011), il en sera certainement de même avec son nouvel album Any Given Moment.

Fergie Frederiksen nous offre son meilleur album en date. Aidé par ses acolytes Bruce Gaitsch (Richard Marx) et Robert Sall (WORK OF ART, W.E.T.), les compositions s’enchaînent sans que l’ennui ne se manifeste.  L’album s’ouvre sur le très fort Last Battle Of My War, qui fait référence au cancer auquel il fait face depuis 2010. Il s’agit de l’un des meilleurs titres de l’album et est également le premier single. Suit le très accrocheur Let Go, qui n’est pas sans rappeler son projet Mecca et dont les claviers font penser à Toto . Price For Loving You nous montre que la voix de Fergie Frederiksen n’a rien perdu de sa puissance.

Quant aux ballades, I’ll be The One et  How Many Roads, elles restent assez classiques. Le duo avec Issa sur Any Given Moment est très réussi. Même si de qualité légèrement inférieure, Candles In The Dark, Time Will Change et la chanson titre Any Given Moment ont tout à fait leur place sur l’album. L’émouvant When The Battle Is Over clôt l’album avec un message positif sur fond d’un refrain accrocheur. Cerise sur le gâteau, nous avons droit à la reprise de Toto Angel Don’t Cry que Fergie Frederiksen chante tout aussi bien qu’il y a trente ans. Le titre gagne même en intensité grâce aux solos de guitare et de claviers en fin de moreau.

Avec le deuxième effort de W.E.T. Rise Up, Any Given Moment est pour l’instant mon favori cette année. Fergie Frederiksen  mélange savamment rock puissant et ballades, en passant par des mid-tempos accrocheurs. Voici encore un album qui démontre bien que le rock mélodique n’a pas encore dit son dernier mot. A découvrir d’urgence !

Chronique : Thorsten Wollek

 

Posted on by Thorsten in Album de la semaine

Repondre

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience d’utilisateur et vous offrir des contenus personnalisés.