Elton John prend d’assaut l’Olympia

elton john photo

Elton John @ Olympia, 10 decembre 2013

Quatre ans que nous n’avions pas vu Sir Elton John à Paris. Alors qu’il investit habituellement le POPB, de taille plus imposante, il a, cette fois-ci, décidé de poser ses valises dans la mythique salle de l’Olympia, le temps de trois soirées affichant complet depuis près d’un an ! Avec un nouvel album dans les bacs, Diving Board, Elton a balayé plus de 40 années de carrière pendant pas moins de 2h30 ! Compte-rendu d’une soirée que nous ne sommes pas prêts d’oublier.

elton john 22

A 20h pétantes, le duo 2 Cellos, qui accompagne également Elton John sur scène, arrive pour jouer deux reprises de Michael Jackson et Nirvana. Très énergique ! A peine la scène vide, voilà que les lumières s’éteignent. Les premières notes d’orgue de la magnifique et puissante intro de la suite Funeral For A Friend/Love Lies Bleeding résonne dans la salle. Les spots de posent sur Elton John, que nous n’avions pas vu arriver. Il a pris place derrière son piano, qu’il ne quittera pas de la soirée.

elton john 5

Toujours un brin extravagant, Elton porte un manteau bleu qui brille sous les lumières des projecteurs. Le public applaudi à tout rompre et se lève, comme le fera d’ailleurs Elton lui-même à l’issue de chaque morceau pour saluer le public et boire un coup. Suivent trois autres morceaux de l’album Goodbye Yellow Brick Road, album à tubes et qui sera le plus représenté : Benny And The Jets, Grey Seal et surtout Candle In The Wind, lié à tout jamais au tragique destin de Lady Diana. Dès le début du concert, on remarque la qualité exceptionnelle du son.

elton john 2

Pourtant habitué à voir Elton John en solo au piano, il a, pour une fois, décidé de s’entourer de nouveau de ses vieux potes. Parmi eux, Nigel Olsson (batterie) qui l’accompagne depuis 1970, et Davey Johnstone (guitare) qui rejoindra le groupe un an plus tard. Au total, pas moins de neuf musiciens partagent la scène : trois choristes, dont Rose Stone et sa fille (elle a chanté dans le groupe Sly and the Family Stone), un percussionniste, un claviériste et les 2 Cellos. Elton John poursuit, tube après tube, en se concentrant majoritairement sur les années 70.

elton john 8

Sa voix est intacte et semble vieillir tel un bon millésime. Il en va de même pour son jeu au piano, très rythmé, ce qu’il nous démontre notamment avec Levon, Rocket Man et Believe, un des morceaux favoris d’Elton, co-écrit avec son parolier de toujours, Bernie Taupin. Le public fond littéralement quand Elton entonne les ballades Sorry Seems To Be The Hardest Word, Goodbye Yellow Brick Road, Someone Saved My Life Tonight ou encore The One. A plusieurs reprises, il remercie le public pour son amour et sa fidélité.

elton john 7

Elton John, qui vient de publier l’un de ses meilleurs albums, n’en oublie pas de nous en jouer deux extraits, Home Again et Oceans Away. Alors que le milieu du concert baisse d’un ton avec des morceaux plus doux, le dernier tiers est consacré aux morceaux plus festifs : Sad Songs, I’m Still Standing, au cours duquel le public décide enfin de rester debout, The Bitch is Back et Saturday Night’s Alright for Fighting. Particulièrement en forme ce soir, Elton monte même sur le piano pour s’asseoir dessus un court instant !

elton john 44

Après avoir dédicacé quelques disques au premier rang, il nous quitte sur Your Song, magnifiquement interprété avec son groupe. Âgé de 66 ans, Elton John ne semble pas vouloir prendre sa retraite. Preuve en est son retour en novembre 2014 pour une nouvelle date à Bercy. Une chose est sûre, nous sommes fiers de l’avoir vu dans une ambiance plus intimiste et de si près !

Chronique : Thorsten Wollek

Photos Elton John @ Olympia, 10 decembre 2013

 

Posted on by Thorsten in en concert, pop, rock, rock/pop

2 Reponses pour Elton John prend d’assaut l’Olympia

  1. Pingback: Sir Elton ne fatigue pas!

  2. Pingback: :: photos et critiques de concert sur rocknconcert.com

Repondre