Editors au Trianon : puissance scenique

_DSC7823

Editors @ Le Trianon, Paris le 21/10/2013

La très belle salle du Trianon a fait Sold Out pour recevoir ce soir les chéris du rock anglais, j’ai nommé Editors. Il est difficile de se projeter sur la prestation scénique des petits gars de Birmingham tant le dernier album ne semble pas avoir comblé les fans de la première heure (et pas qu’eux à priori). Cependant, une chose est certaine : Editors ne déçoit jamais en Live._DSC8043

20h30 tapante, les lumière s’éteignent. Il est temps de passer aux choses sérieuses et de laisser le champs libre à ceux que toutes et tous attendent. Les premières notes The Weight retentissent pour accueillir la bande à Tom Smith.

Le son de haute volée et light de qualité, le front man du groupe monopolise l’attention de toute la salle comme à son habitude, mais il faut bien avouer qu’on le sent plus calme et un peu moins fougueux que par le passé (notamment sur la tournée de l’album An End Has a Start), plus « posé » est peut-être le bon terme. Malgré tout, Editors dégage cet indéniable quelque chose sur scène que seuls quelques rares groupes peuvent se targuer de proposer.

_DSC8009

Les premières notes de You Don’t Know Love mettent réellement la salle en transe et l’on sent qu’à partir de cet instant nous sommes pris dans les mailles du filet. Editors ne nous lâchera pas avant la fin du set et c’est tant mieux. On notera juste le souci technique rencontré sur Honesty qui a mis comme un petit air de flottement dans l’assemblée. Racing Rats, Munich ou encore Bullets… tout y passe jusqu’au rappel qui se conclura par l’hymne électro-rock (sûrement plus électro que rock d’ailleurs) Papillon, en version longue. Il n’aura manqué que leur cover de Lullaby de The Cure pour que la soirée soit totalement parfaite.

_DSC7996

Malgré son décevant The Weight Of Your Love sorti en juin dernier, Editors a une fois de plus prouvé ce soir qu’ils étaient taillés pour la scène et que c’est bien dans ce contexte que toute leur puissance se dégage pleinement. Le public du Trianon ne s’y est pas trompé.

Chronique et photos : NSOphoto (http://www.nsophoto.com)

Une autre chronique et d’autres photos sur le site Sound Of Britain.

Photo Editors au Trianon :

Posted on by Thorsten in en concert, rock

14 Reponses pour Editors au Trianon : puissance scenique

  1. Max

    Superbe vos photos !

    Par contre le concert n’a pas ouvert avec The Weight (qui aurait eu sa place durant le show également) mais Sugar 😉

    Il manquait aussi What is thing called love

    Et effectivement Lullaby aurait achevé tout le monde comme au Bataclan en 2008 mais si Editors devait jouer des b-sides en live, il n’y aurait pas assez de temps, tellement ils ont pondu des perles (Release, The Picture, Banging Heads, No Sound But the Wind, Road To Nowhere – cover de Talkind Heads, etc… la liste est tellement longue)

    Sinon le moment fort fut aussi durant la prestation de A Ton of Love et Formaldehyde où Tom a pris un mini bain de foule (bloqué par les barrières) et où le public était carrément en transe.

    Perso c’était mon 7ème concert auquel j’assistait (dont 1 en festival). Celui qui restait pour moi le meilleur était celui au Bataclan en 2008 mais celui du Trianon l’a dépassé (malgré le couac sur Honesty)

    • Romain Hemelka

      Merci Max pour ces précisions et mea culpa pour la première.

      Si tu veux relayer le report, c’est avec plaisir !

      Bonne journée

      • Max

        😉

        je m’en suis déjà chargé sur notre forum et sur le facebook d’alias 😉

        au plaisir!

    • NSOphoto

      Salut Max…

      Ah je suis désolé, si c’est bien Sugar le premier titre du set, les gars sont rentrés scène avec un Sample des premières notes de The Weight (l’intro du titre)… Ou alors je deviens complètement fou!!!! 😀

  2. Max

    Ah autant pour moi, j’avais compris dans la review que le concert avait commencé par The Weight… Effectivement si on prend dans le sens l’entrée sur scène, là j’avoue que je n’en ai pas souvenir…

    Et comme je n’ai pas trouvé de vidéo sur l’intro du concert, je ne pourrais dire

    Donc sur ce coup c’est moi qui lance mon mea culpa 😉

    ah moins que ca n’est commencé comme à Werchter en 2012 ?
    http://youtu.be/sykSHcCWpCo?t=38s

  3. SoundOfBrit

    C’était bien Sugar. Une setlist commence avec le premier titre chanté. Et tellement dommage pour The Weight qui aurait pu remplacé l’un des quelques creux de la setlist.

  4. NSOphoto

    Max et Soundofbrit… Vous entendez quel(s) titre(s) sur ce live filmé le 10/10/2013?

    http://www.youtube.com/watch?v=F9I2ZoQ5XiI

    • Max

      Là j’avoue c’est clairement The Weight !
      Toutes mes plates excuses !

    • Max

      Mais on d’accord que c’est pour l’entrée sur scène et qu’ensuite ils enchainent bien sur Sugar.

      • NSOphoto

        On est d’accord.. d’où mon: « Les premières notes The Weight retentissent pour accueillir la bande à Tom Smith. » 😀

        • Max

          D’ailleurs ça va te conforter dans ta position : ce matin je faisais le tri des photos/vidéos sur mon smartphone et je suis tombé sur le début du concert pendant cette fameuse intro et effectivement c’est bien les premières notes de The Weight !

          Cependant ils n’enchaînent pas de suite, il y a un blanc de 2/3 secondes avant d’entamer Sugar…

  5. Pingback: Editors a la Cigale, le poids de l'indie

  6. Pingback: Editors mettent le feu au Trianon

Repondre

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience d’utilisateur et vous offrir des contenus personnalisés.