The Cult : un concert electrique !

TheCultBataclan-17

The Cult @ Bataclan Paris, le 2 novembre 2013

Retourner voir The Cult en concert alors que le groupe est seulement passé l’année dernière ? La réponse ne s’est pas laissée attendre. Sur cette tournée, The Cult innovent en interprétant l’intégralité de leur album CULTE : Electric, sorti en 1987. L’album avait marqué le virage hard-rock du groupe et vient d’être réédité. Alors que The Cult étaient plus ou moins absents des scènes, et ce surtout en France, le groupe est plus que jamais présent et a récemment sorti le très bon Choice Of Weapon, dont quelques extraits sont également présentés sur la tournée.

TheCultBataclan-19

Lors de son précédent passage, The Cult n’avaient pas rassemblé assez de spectateurs à notre goût. Peu avant que la formation ne monte sur scène, la salle nous semble plus remplie que l’année dernière. La soirée se déroule en deux parties. La première présente l’intégralité de l’album Electric (chose particulièrement à la mode en ce moment, car Peter Gabriel fait de même actuellement avec son éponyme album So). Le reste du concert nous offre un aperçu du nouvel album, ainsi qu’un bref survol de leur carrière.

TheCultBataclan-02

C’est à chaque reprise le même plaisir de voir le tandem Billy Duffy (guitare) et Ian Astbury (chant), tous deux fondateurs du groupe en 1981. Billy Duffy arbore depuis peu une barbe qu’il lui va plutôt bien ! Ian Astbury, qui a pris la place de Jim Morrison dans une reformation du groupe The Doors il y a quelques années, ressemble fortement à son idole. Il n’est pas moins charismatique. Les cheveux bouclés et détachés, on remarque encore davantage la ressemblance avec Michael Hutchence. Il ne quittera pas ses lunettes de soleil de tout le concert. Entouré de très bons musiciens, on a rarement vu sur scène un groupe aussi cool(t….).

TheCultBataclan-12

En tant que groupe phare de hard-rock de la fin des années 80 et du début des années 90 (leur excellent album Ceremony (1991) est largement sous-estimé), The Cult attirent un public quarantenaire et nostalgique des années 80/90. Le groupe attaque très fort avec Wild Flower, qui ouvre également l’album Electric par son riff unique. Les titres s’enchaînent aussi vite que sur le disque. The Cult n’offrent aucun moment de répit. Le son est puissant est met la guitare de Billy Duffy à l’honneur. Peut-être un brin trop fort pour nous…de même que les « ouh » criés dans les micros par Ian Astbury. Sur Peace Dog, le public participe en reprenant mes mots Peace et Hope. Il est difficile de croire que tous ces titres composent un même album. C’est sans hésiter leur album le plus électrique.

TheCultBataclan-05

Sans transition, une fois l’album Electric terminé, The Cult enchaînent avec Rain, un morceau dans la plus pure tradition du groupe. Après un court virage par le nouvel album avec Honey From A Knife, l’énergie est à son comble avec Sweet Soul Sister. À part de brefs « Bonsoir Paris », Ian Astbury se montre peu bavard. C’est très certainement lié au fait que le Bataclan se transforme en discothèque dans la soirée. Le groupe doit donc quitter la scène à 22h précises. Avant les rappels, on a droit à She Sells Sanctuary, lui aussi tiré de Love. La soirée prend fin avec Sun King. Ce titre est tiré de Sonic Temple, album qui suit Electric et que l’on préfère d’ailleurs à ce dernier.

TheCultBataclan-21

Comme l’année dernière, le concert était un peu court avec 80 minutes, mais vu la qualité de la prestation, nous ne leur en voulons pas. Avec un peu de chance, The Cult joueront l’intégralité de Sonic Temple la prochaine fois !

Chronique : Thorsten Wollek / Photos : Emmanuel Wino

 

Photos The Cult :

Posted on by Thorsten in en concert, rock/pop

Repondre