Carbon Airways, jeunes pouces electro au Trianon

Carbon Airways 02

Carbon Airways faisait mardi soir la première partie du showcase privé de Will I Am au Trianon. A l’occasion de la sortie de leur EP Black Sun en octobre dernier, ces 2 frère et soeur franc-comptois ont joué cinq titres et ont, à défaut d’avoir renversé la foule, démontré tout leur talent artistique et leur professionnalisme.

Pas facile de commencer si jeune dans la musique. Pas facile non plus d’assurer la première partie d’un artiste. Pire : faire la première partie de Will I Am lors d’un showcase très privé alors qu’on n’a que 16 et 17 ans. C’est le défi qu’ont relevé haute la main Eléonore et Enguérand Fernese alias Carbon Airways.

Carbon Airways photo

Les Carbon Airways n’ont pas froid aux yeux lorsqu’ils se présentent sur scène vers 20H45 après que le groupe Mutines leur passe le relai. L’emblème du groupe s’affiche sur les écrans télé disposés à trois endroits au niveau de la fosse. Engus, casquette en arrière, se place derrière le clavier et lance le son. Eléonore s’empare du micro et se met à bouger. Sa voix transperce le Trianon et ne peut laisser indifférent. Première impression : « Wow ! Si jeunes et si doués !».

Au fil des titres, on sent l’influence musicale de Prodigy et l’aspect trash de Skrillex. Le frère et la sœur posent leurs voix sur les sons chacun leur tour, Engus envoie du rap-électro, le rythme reste effréné et les lumières plongent un peu plus la salle dans une électro dark et efficace. Les Carbon Airways jouent alors leur titre phare Black Sun, premier extrait de leur EP éponyme. On ne peut s’empêcher de reconnaître un morceau puissant dont la mélodie entêtante ferait danser la foule dans n’importe quel festival électro.

Carbon Airways 03

Si le public réagit très peu, c’est certainement dû au fait qu’une moitié est invitée, l’autre moitié attend Will I Am avec impatience. Le duo n’en a cure. Engus remercie le public et enchaîne, après une petite erreur de manipulation, le morceau suivant. Les Carbon Airways terminent donc leur set sur deux titres, dont le dernier s’intitule Walk Away. Des applaudissements plus nourris se font entendre pour ces jeunes artistes électro alors que ceux-ci remercient les organisateurs de les avoir conviés.

Génération internet, mp3 et tablette, Carbon Airways ont assuré le show avant le Show. Très pro, un sens musical très développé, des voix qui marquent et des textes rédigés en anglais, nul doute que les frère et sœur Fernese vont faire sensation dans le monde de la musique électronique… si ce n’est pas déjà fait…

Chronique : Romain Hemelka – Photos : Boris Allin

Photos Carbon Airways

Posted on by Thorsten in en concert, pop

Repondre