Keane : Strangeland

Keane fait partie des groupes les plus populaires du moment aux côtés de Muse et Coldplay. Les attentes à l’annonce de la sortie de leur 4èmealbum étaient donc particulièrement grandes après quatre ans d’absence.

Keane nous présente un album qui contient tous les ingrédients pour faire de Strangeland un succès : la voix unique de Tom Chaplin, le clavier qui est la marque de fabrique de Keane, sans oublier le talent du groupe pour pondre des hits potentiels, des ballades pop mélancoliques sur fond de refrains accrocheurs.

L’album débute très fort avec les trois meilleurs titres de l’album, le doux  « You Are Young » qui monte en puissance au fur et à mesure, le premier single « Silenced By the Light » et notre favori « Disconnected », leur 2ème single.

L’album recèle d’autres pépites comme « Sovereign Light Café » et « Black rain », à côté d’autres titres de qualité moyenne, notamment « On the road », « Day will come ».

Les titres à fort potentiel qui ouvrent l’album et la ballade au piano « Sea Fog » qui clôt l’album en beauté font oublier les faiblesses de certains titres.

Même si leur musique évolue légèrement, notamment avec l’ajout de la basse, Keane se montre fidèle à ses sources. Leur carrière a débuté très fort il y a 8 ans avec l’album « Hopes and Fears »  auquel sont comparés tous leurs albums, ce qui constitue pour Keane un réel défi avec Strangeland. Leur premier album contenait pas moins que « Everybody’s Changing » et « Somewhere only we know », leurs plus gros tubes.

Strangeland représente donc un retour aux sources après leurs escapades électro sur Night Train (2010) et se rapproche de leur premier album « Hopes and Fears ».  Leur nouvel album bat il ses prédécesseurs ? Nous laisserons les fans en juger.

 

Retrouvez la chronique du dernier passage de Keane à Paris ici.

 

 

Posted on by Carsten in Album de la semaine

Repondre