Quand le rock drague le classique

Interview de Mat Sinner

Le 24 janvier prochain, la tournée ROCK MEETS CLASSIC fera un crochet par Paris à l’occasion de sa 3ème édition. Aux côtés du Mat Sinner Band et l’Orchestre Symphonique de Prague, cinq légendes du rock réinterpréteront leurs meilleurs tubes avec un son nouveau ! Pour ne citer qu’eux, Ian Gillan (Deep Purple), Steve Lukather (Toto) et Jimi Jamison (Survivor) se partageront la scène pendant 2h30.

Nous sommes fiers de vous présenter une interview exclusive de Mat Sinner, membre permanent et à l’initiative du projet pour vous en révéler les secrets.

 

Rock’nConcert : Raconte-nous la genèse des tournées CLASSIC MEETS ROCK ?

Mat Sinner : Un ami dans le show-business, Manfred Hertlein, avait en fait déjà organisé ce type de projet dans le passé. En 2009, on a décidé de relancer le concept. Et je me suis dévoué pour prendre en charge la direction musicale ! La première tournée a eu lieu en 2010. Et comme cela a eu beaucoup de succès en Allemagne, nous avons décidé de refaire des tournées en 2011 et cette année avec des moyens plus importants et une tournée de 27 dates.

 

Rock’nConcert : Sur un plan musical, en quoi est-il intéressant de jouer avec un orchestre classique ?

Mat Sinner : Pour tout musicien c’est un vrai défi que d’être accompagné par un orchestre classique. Et puis en tant que musicien rock, cela nous permet de nous distraire de nos projets 100% rock. Sur la tournée CLASSIC MEETS ROCK nous interprétons des tubes mondialement connus. Et de pouvoir les interpréter en présence d’un orchestre classique est passionnant.

 

Rock’nConcert : Quel rapport as-tu à la musique classique ?

Mat Sinner : Je n’ai pas spécialement baigné dans la musique classique Mais je pense qu’il est important pour tout musicien d’avoir quelques bases classiques.

 

Rock’nConcert : Etant responsable de la direction musicale, combien de temps faut-il pour mettre en place le projet ?

Mat Sinner : Cela demande beaucoup de travail. Nous avons mis 6 mois depuis le choix des chansons jusqu’à la finalisation des partitions. Suivent les répétitions avec l’orchestre classique. Et finalement, les chanteurs nous rejoignent pour découvrir leurs chansons sous un nouveau jour !

 

Rock’nConcert : Quelle différence avec tes concerts habituels ?

Mat Sinner : La principale différence réside dans la taille des salles dans lesquelles nous jouons pendant la tournée de CLASSIC MEETS ROCK. Demain soir par exemple, nous allons jouer devant 8.000 personnes à Munich, ce qui m’arrive rarement avec mes projets personnels. On rencontre un public fabuleux, ce qui justifie une année complète de travail !

 

Rock’nConcert : Tu travailles sur de nombreux projets en parallèle (Primal Fear, Sinner, Voodoo Circle), comment arrives-tu à gérer tout cela au quotidien ?

Mat Sinner : C’est mon métier (rires !). Et j’y passe donc facilement douze à quatorze heures par jour. Et l’important c’est d’aimer ce que l’on fait, sans cela il serait difficile de tenir à ce rythme.

 

Rock’nConcert : Que cela fait-il de faire un passage par la France dans le cadre d’une tournée ROCK MEETS CLASSIC ?

Mat Sinner : Pour nous c’est une zone géographique importante, notamment avec Paris. On devra convaincre le public français de la qualité du spectacle. C’est ainsi que nous avons commencé en Allemagne et on a plutôt bien réussi ! Donc nous espérons revenir à l’avenir.

 

Rock’nConcert : Que ressentez-vous en foulant les mêmes scènes que de grands chanteurs, dont certaines de vos idoles, je pense notamment à Ian Gillan de Deep Purple ?

Mat Sinner : C’est juste exceptionnel ! Le fait de convaincre des musiciens comme Steve Lukather (Toto), considéré comme l’un des meilleurs guitaristes au monde, de nous accompagner sur toute une tournée est le plus beau compliment que nous puissions recevoir.

 

Rock’nConcert : Comment cela se passe pour le choix des titres interprétés ?

Mat Sinner : Je fais cela avec les différents artistes. On fait des propositions chacun de notre côté et en discutons ensemble après.

 

Rock’nConcert : Le potentiel classique d’une chanson est-il un critère important dans ce choix ?

Mat Sinner : Pas du tout en fait, on adapte au mieux. Il s’agit avant tout d’un concert de rock. Dans ce projet, le rock est le pilier central. Et puis je ne nous vois pas refuser de jouer « Eye of the Tiger » parce que la chanson ne s’adapte au concept (rires !).

 

Rock’nConcert : Comment se passe la vie en tournée en présence de si nombreuses stars ?

Mat Sinner : On s’amuse énormément. Et puis, on a de nombreuses choses à se raconter, car la plupart des membres font de la musique depuis longtemps. Ce ne sont pas les anecdotes qui manquent !

 

Rock’nConcert : Qu’en est-il après la tournée ROCK MEETS CLASSIC ?

Mat Sinner : Je vais très prochainement sortir un album de Primal Fear suivi d’une tournée. Et nous sortons également le 3ème album de Voodoo Circle.

 

Rock’nConcert : Merci pour cette interview et à bientôt à Paris.

Posted on by Thorsten in Interview

Repondre