I walked in, I saw me!

Interview de Billy Kurke, chanteur de Letz Zep

Depuis quelques temps nous observons une abondance de tribute bands dans les salles parisiennes. L’un d’entre eux, LETZ ZEP, sera à l’Oympia le 1er février dans le cadre d’une tournée française.
LETZ ZEP est considéré comme le meilleur groupe hommage à LED ZEPPELIN, une des formations rock les plus influentes de l’histoire du rock. Tellement pointus dans la reproduction du groupe original, ils laissent souvent les fans bluffés et troublés. Robert PLANT lui-même, à l’issue d’un de leur show, a dit : « I walked in – I saw me »!! (Je suis venu-je me suis vu ! »).

A l’occasion de leur venue à Paris en février, nous avons eu la chance d’interviewer le leader du groupe, Billy Kulke Kulke, chanteur du groupe endossant sur scène le rôle de Robert Plant.


Rock’nconcert : Racontez nous les débuts du groupe ?

Billy Kulke : Nous sommes des fans de Led Zeppelin depuis longtemps. Il y a 10 ans, nous avons décidé de créer un tribute band pour faire revivre la musique de Led Zeppelin sur scène. Au départ, nous faisions seulement 3 concerts par an. Jusqu’au jour où Robert Plant est venu voir l’un de nos concerts et depuis le groupe tourne non stop depuis 7 ans !


Rock’nconcert : A votre avis, qu’est-ce que Led Zeppelin a-t-il de particulier ?

Billy Kulke : Leur musique est intemporelle et de grande qualité. Ils ne se sont jamais reposés sur leurs lauriers et ont toujours essayé de nouveaux concepts. Je pense notamment à leurs albums qui sonnent différents les uns des autres. Ils ont toujours essayé de franchir de nouvelles barrières, ce qui a rendu Let Zeppelin déjà très intéressant à l’époque.


Rock’nconcert : Qu’est-ce qui motive le public de vous voir en concert ?

Billy Kulke : Je pense que c’est parce que le public sait  Led Zeppelin ne fera plus jamais de  concerts. Pour revivre leur musique en concert, ils n’ont pas d’autre choix que de venir nous voir (rires !). Et puis les gens ont toujours envie d’entendre la musique de Led Zeppelin aujourd’hui. Notre objectif est de faire vivre l’héritage de Led Zeppelin au 21ème siècle !


Rock’nconcert : Le groupe tourne dans le monde entier, quel est votre public préféré ?

Billy Kulke : En Amérique du Sud le public est juste terrible. Etonnamment Led Zeppelin n’y ont jamais joué. En Espagne par exemple, au-delà d’écouter les chansons de Led Zeppelin en live, le public est plus attentif et apprécie également le fait que nous soyons de bons musiciens.


Rock’nconcert : Comment votre public est-il constitué ?

Billy Kulke : Le public en concert est finalement très mélangé. Au devant de la scène, on retrouve principalement des jeunes âgés d’une vingtaine d’années qui connaissent les paroles par cœur. Le public dont certains ont vu les vrai Led Zeppelin sur scène sont plus en retrait et se montrent donc plus difficile à convaincre en début de concert. Ils se laissent finalement prendre au jeu.


Rock’nconcert : Sur un plan musical, qu’elle est la chose la plus difficile dans la reproduction de la musique de Led Zeppelin ?

Billy Kulke : Je dirais que la chose la plus difficile est de reproduire le son de la batterie, car John Bonham fut un excellent batteur et le groupe reposait sur son groove. Son jeu de batterie paraît simple, mais en écoutant plus attentivement on se rend compte que c’est assez difficile à jouer.

Il est également important d’avoir des musiciens sachant jouer de plusieurs instruments. C’est notamment le cas du bassiste qui doit savoir jouer de la basse et du clavier, car John Paul Jones maitrisait ces deux instruments. Et puis Robert Plant est un chanteur fantastique.


Rock’nconcert : A ce sujet, comment êtes-vous arrivé à reproduire le chant de Robert Plant ?

Billy Kulke : Etant musicien depuis longtemps, j’étais déjà habitué à chanter aux côtés de Ozzy Osbourne et Roger Daltrey. C’est d’ailleurs Ozzy Osbourne qui m’a encouragé à chanter davantage. Mais en ce qui concerne la voix de Robert Plant, oui bien sûr, cela a demandé beaucoup de travail, principalement en raison de son registre vocal très large.


Rock’nconcert : Qu’en est-il de la ressemblance avec Robert Plant sur scène, notamment la gestuelle ?

Billy Kulke : Le fait d’avoir vu Robert Plant et Led Zeppelin à plusieurs reprises sur scène, m’ont énormément aidé. Et puis, je suis plutôt chanceux de ressembler à Robert Plant naturellement (rires !).


Rock’nconcert : Etant un tribute band, l’envie ne vous prend-elle pas d’interpréter votre propre musique ?

Billy Kulke : Tous les musiciens du groupe ont d’autres groupes à côté pour justement jouer autre chose que du Led Zeppelin. Mais le fait de tourner non stop avec Lets Zep nous laisse très peu de temps de nous occuper de nos propres projets.


Rock’nconcert : Vous avez déjà rencontré certains membres de la formation originale de Let Zeppelin, que ressent-on à ce moment là ?

Billy Kulke : Le fait que Robert Plant soit venu voir l’un de nos concerts est déjà le plus beau compliment que nous puissions recevoir. Et c’est quelqu’un qui déborde de gentillesse. Nous avons également  rencontré Jimmy Page autour d’un verre, suite a quoi il nous a invités à venir jouer le lancement de l’album « Mothership ».


Rock’nconcert : Maintenant que vous les avez rencontrés personnellement, quel rêve reste-t-il à réaliser ?

Billy Kulke : C’est sûr que de se retrouver ensemble un jour sur scène serait la consécration. Jimmy Page a d’ailleurs déclaré qu’il aimerait venir nous rejoindre un jour.


Rock’nconcert : Qu’en est-il du choix des chansons joués lors de vos concerts ?

Billy Kulke : Nous essayons de varier à chaque date de concert pour les personnes qui viennent nous voir plus d’une fois. Pour notre tournée en France, nous allons par exemple nous inspirer de l’album live « The Song Remains The Same », qui comprend les principaux titres connus, dont « Rock’n’Roll », « Kashmir », « Stairway to Heaven » et beaucoup d’autres.


Rock’nconcert : Que cela fait-il de venir pour la première fois en France ?

Billy Kulke : On est très contents de faire la connaissance du public français, d’autant plus que nous sommes voisins ! Nous sommes également contents de jouer à l’Olympia, salle mythique et dans laquelle Led Zeppelin ont fait un passage en 1969 lors de leur première tournée.


Rock’nconcert : Quelles réactions attendez-vous du public français ?

Billy Kulke : Etant donné que nous venons pour la première fois en France,  je pense qu’ils seront attentifs à la musique pendant les premiers morceaux, puis mettrons de l’ambiance et danseront sur leurs sièges (rires !).


Rock’nconcert : Quels sont vos les projets en 2012 ?

Nous démarrons une tournée mondiale qui passe notamment par le Brésil. C’est excitant de partir dans des pays où nous n’avons jamais joués. Nous allons jouer dans des salles plus grandes pour profiter d’un plus grand jeu de lumières. Et nous prévoyons déjà une autre date à Paris courant 2012-2013.


Rock’nconcert : Merci Billy pour cet interview et à très bientôt pour votre concert à Paris.

 

Posted on by Thorsten in Interview

2 Reponses pour I walked in, I saw me!

  1. ovala

    hi??

  2. Pingback: :: photos et critiques de concert sur rocknconcert.com

Repondre