Gossip : Zenith Paris

Gossip @ Zenith de Paris 6 novembre

Seulement 5 mois après leur passage à la Cigale de Paris pour la sortie de leur nouvel album Joyful Noise (sans compter le concert privé RTL2 en septembre dernier), nous avons eu le plaisir d’assister à la première des deux dates parisiennes consécutives de Gossip au Zénith de Paris.

Crée il y 5 ans, le groupe mené par la charismatique Beth Ditto, est l’un des événements musicaux de cette fin d’année avec son mélange de rock, punk, funk et disco. Le trio Gossip composé de Beth Ditto, Brace Paine à la guitare et de Hannah Blilie à la batterie, est exceptionnellement accompagné d’un clavier et d’un bassiste en tournée.

C’est peu après 21h que les lumières s’éteignent et Gossip prennent place sur la scène du Zénith qui affiche pratiquement complet. Beth Ditto, se montrant très proche de ses fans, en profite d’abord pour saluer le premier rang. Une enveloppe lui est glissée à cette occasion et contient une photo qu’elle montre fièrement au public. La photo montre Beth Ditto accompagnée de sa mère lors d’un passage à Euro Disney.

Le morceau Love Long Distance nous met rapidement dans l’ambiance grâce à l’énergique danse de Beth Ditto sur le refrain. Suit 8th Wonder, également tiré de leur album à succès Music For Men. Beth Ditto est une véritable show-woman et on ne se lasse pas à la regarder s’amuser sur scène. Très communicante, elle échange entre chaque morceau avec le public ou ses musiciens, dont quelques blagues entre musiciens qui restent incomprises par le public.

Le groupe semble avoir pris un virage plus pop au vu des morceaux interprétés de leur nouvel album Joyful Noise. Pas moins de 7 titres en sont tirés, dont les leurs tubes accrocheurs Perfect World et Casualties Of War, le Madonnien Get Lost ou encore Move In The Right Direction, qui transforme le Zénith en boîte de nuit ! A entendre le public pendant l’absence du groupe avant les rappels, il est évident que Gossip n’a pas laissé indifférent le public parisien.

Le « zénith » est atteint après 1h40 de concert avec le doublon Standing in the Way of Control et surtout le tant attendu Heavy Cross. Le public, debout, en redemande encore.

Petit mot pour la fin, Beth Ditto s’est montrée très inquiète pour les élections lors du concert. 100% pro-Obama, elle a dit qu’elle envisageait de s’exiler en France dans le cas ou Mitt Romney gagne aux élections. Tant pis pour nous…

 

Photos Gossip @ Zenith Paris 06/11/2012

Posted on by Thorsten in en concert, rock, rock/pop

Gossip : Zenith Paris

  1. Pingback: 5 albums d'Izïa à gagner !

Repondre